• La Parade est passée est l'opus magnum de l'historien du cinéma muet Kevin Brownlow. Best-seller international, jamais traduit en France, ce livre rassemble les témoignages des plus grands acteurs et réalisateurs de l'âge d'or du cinéma muet d'Hollywood. Au fi l des pages, le monde de Louise Brooks, Douglas Fairbanks, Buster Keaton ou Gloria Swanson revit sous la plume alerte et érudite d'un homme qui, à lui seul, a contribué à sauver des dizaines de chefs d'oeuvres du cinéma américain.

  • En 1966 sort En Angleterre occupée (It Happened Here), fiction historique tournée par deux jeunes Anglais, Kevin Brownlow et Andrew Mollo, racontant l'invasion et l'occupation de l'Angleterre par les nazis en 1940. Tourné à peu de frais en dehors du système classique de production, En Angleterre occupée suscite les réactions les plus vives et diverses, avant de s'imposer auprès de la critique et du public. Ce livre est le récit d'un tournage mouvementé, qui prit huit ans à deux cinglés de cinéma.

    On verra comment, à travers de multiples péripéties, ce qui était à l'origine un film d'amateur, passa du 16 au 35 mm et fut présenté au London Pavilion, l'un des plus grand cinémas de Londres, et dans plusieurs festivals.

    Kevin Brownlow fait preuve d'un vrai talent de conteur et nous livre un document passionnant, non dépourvu d'humour britannique, sur la genèse d'un film hors normes, au sujet brûlant, qui témoigne de l'incroyable inventivité du jeune cinéma anglais au détour des années 1960. Le DVD du film, accompagné de plusieurs bonus, est disponible en France chez Doriane Films.

  • Le 7 avril 1927 à l'Opéra de Paris a lieu la première, triomphale, du Napoléon d'Abel Gance, dans sa version courte (l'original durait 7 heures !). Six mois plus tard, Le Chanteur de Jazz marquait le début du cinéma parlant et renvoyait ainsi les innovations de Gance et son Napoléon aux oubliettes de l'histoire du cinéma.  Fervent admirateur de Napoléon depuis l'adolescence, le grand historien du cinéma Kevin Brownlow s'est attaché sa vie durant à ressusciter ce film mythique et à en redonner «la» version, authentique et seule fidèle à la mégalomanie poétique et géniale de ce projet hors normes d'un cinéaste «habité». Cette quête l'a conduit d'un bout à l'autre de la planète à la recherche d'informations inédites.  Sa connaissance extraordinaire du film et de son histoire lui permet de faire revivre jour après jour le tournage du film et nous livre un portrait magistral d'Abel Gance et de son travail.  Ce livre abondamment illustré, en retraçant cette épopée, rend un hommage sans pareil à l'un des chefs-d'oeuvre du cinéma et à l'un des maîtres du 7e art.  Kevin Brownlow a commencé à collectionner les films à l'âge de 10 ans. Il est devenu successivement, monteur, réalisateur de fiction, producteur et réalisateur de documentaires tout en continuant son travail d'historien du cinéma et de restaurateur de films. Il a reçu un Oscar d'Honneur en novembre 2010 pour l'ensemble de son travail d'historien et de restaurateur.

  • Les débuts de hollywood appartiennent à l'épopée de l'amérique ; c'est une des périodes les plus aventureuses, les plus folles et les plus brillantes que le monde du spectacle ait jamais connues.
    Dire comment un faubourg de los angeles est devenu la capitale du cinéma mondial, c'est raconter l'histoire de fortunes faites du jour au lendemain, de l'édification des grands empires de la production, de procès truqués, d'ascensions et de chutes, de carrières de stars détruites par leur propre firme, et enfin du coup d'arrêt porté à cette période héroïque par l'apparition du cinéma sonore. c'est évoquer des noms qui résument encore cet art et cette industrie : edison, griffith, walsh, erich von stroheim, mack sennett, chaplin, douglas fairbanks, mary pickford, cecil b. demille, buster keaton, lon chaney, king vidor, gloria swanson, valentino, greta garbo.
    Cette histoire est aussi un album de photos, inédites pour la plupart.
    En même temps que l'envers du décor, elles révèlent le grand art de ces héros inconnus que furent les photographes de plateau.
    Elles montrent les films muets (que l'on associe trop souvent à des images rayées et sautillantes) pour ce qu'ils étaient : des oeuvres d'art d'une grande beauté plastique, d'un sens du spectaculaire qui n'a jamais été retrouvé depuis.

empty