À propos

« Il y a les films, les événements, les palmarès. Il y a l'air du temps.
Les stars que j'ai aimées et dont je tire le portrait - personnel, artistique, réel, rêvé.
Il y a les metteurs en scène venus de partout, et qui me sont proches. Les pays, les écoles, les genres. La presse. Les photos.
Les jurys, les discussions, les rires. Les pleurs aussi.
Il y a la Palme d'or.
Il y a les fêtes, les surprises, les polémiques, les excentricités.
Il y a les festivaliers, tout ce monde mystérieux du cinéma que le public envie et auquel chacun voudrait appartenir.
Ce dictionnaire amoureux conte le roman vrai du plus grand festival de cinéma au monde, et en révèle quelques secrets.
J'aimerais que le lecteur se coule dans l'esprit d'un sélectionneur, d'un juré, d'un critique, d'un cinéaste, et suive en coulisses le spectacle inouï de ces années éblouissantes. »


Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma / TV / Animation > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Gilles Jacob

  • Éditeur

    PLON

  • Distributeur

    INTERFORUM

  • Date de parution

    06/05/2021

  • EAN

    9782259283410

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    856 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    3.7 cm

  • Poids

    448 g

  • Support principal

    Poche

Gilles Jacob

Né à Paris le 22 juin 1930, Gilles Jacob est marié et père de deux enfants. Après une khâgne au lycée Louis-le-Grand, il cofonde une revue de cinéma, Raccords, et reprend à Courbevoie l'entreprise familiale d'instruments de pesage qu'il dirigera jusqu'en 1975. Parallèlement, il est critique de cinéma pour Cinéma 64, Les Nouvelles littéraires, L'Express, et coproducteur et animateur du Masque et la Plume avec François-Régis Bastide. En 1976, il est appelé par le Festival de Cannes : d'abord directeur général adjoint, il est nommé délégué général en 1977, développe Cannes sur la scène internationale en fondant la Caméra d'or, Un certain regard, la Cinéfondation et les Leçons de cinéma, puis est élu président du Festival, fonction qu'il occupe depuis juillet 2000. Auteur d'un roman, Un jour, une mouette (Grasset, 1964), il a publié Les Visiteurs de Cannes (1992) et édité (avec Claude de Givray) la correspondance de François Truffaut (1988). En tant que réalisateur, on lui doit notamment des films de montage.

empty