À propos

À l'occasion du 50ème anniversaire de la sortie du film, Caroline Masoch et Jean-Max Méjean proposent une analyse détaillée d'Amarcord, l'un des chefs-d'oeuvre de Federico Fellini qui revient sur son enfance, la poésie et le fascisme. Constitué d'images inoubliables qui mettent en lumière les personnages et les décors de sa ville natale, Rimini, reconstituée dans les studios de Cinecittà et de la Vides, ce film va marquer définitivement la carrière du Maestro par un jeu subtil entre mélancolie et humour licencieux. La Gradisca, la Volpina, Titta, la tabaccaia, l'oncle fou et tant d'autres portraits du film, immortalisés aussi par son affiche italienne réalisée à l'époque par Giuliano Geleng, sont devenus des images archétypales du cinéma mondial. Outre une approche émotionnelle, le résumé et une analyse séquentielle minutieuse, le livre propose une belle iconographie rappelant les grands moments du film ainsi que la sélection des critiques écrites au moment de sa sortie. On y trouvera aussi les contributions de ses deux fidèles assistants, Dominique Delouche pour la préface, et Gérald Morin pour un texte inédit sur la préparation et le tournage de ce film pour lequel il était assistant réalisateur.


Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma / TV / Animation > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Caroline Masoch, Jean-Max Méjean, Gérald Morin, Dominique Delouche

  • Éditeur

    Gremese

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    29/06/2023

  • Collection

    Les Meilleurs Films De Notre Vie

  • EAN

    9782366773262

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    330 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Max Méjean

Jean-Max Méjean, écrivain et critique de cinéma, est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages sur les cinéastes Federico Fellini, Woody Allen, Pedro Almodovar, Emir Kusturica, Sergueï Paradjanov et Jean Vigo notamment. Il a également dirigé, entre autres, Philosophie et Cinéma (CinémAction, 2000) et Comment parler cinéma ? (L'Harmattan, coll. Champs Visuels, 2005). Il collabore à la revue Jeune Cinéma et au site www.iletaitunefoislecinema.com.

Dominique Delouche

Dominique Delouche a réalisé 24 heures de la vie d'une femme, L'Homme de désir et Divine. Également documentariste, il s'est voué, pendant plus de quarante ans, à des essais sur la Danse constituant une encyclopédie où il mémorise l'art des plus grands artistes chorégraphiques, comme Yvette Chauviré, Maïa Plissetskaïa, Jerome Robbins... Écrivain, il consacre des monographies aux grands cinéastes qui furent ses maîtres : Max Ophuls, Luchino Visconti, et bien sûr Federico Fellini.

empty